Page publique

Bandeau animé

Rechercher :
Français Anglais

 


Alairac
Le village est situé à 8 km au sud-ouest de Carcassonne, aux limites du Lauragais et du Massif de la Malepère. A la qualité de la vie en milieu rural, s'ajoute une activité associative intense.

Présentation
Situé sur un mamelon, au pied de la Malepère, il domine la plaine où serpente le Canal du Midi. la vue s'étend sur un superbe panorama, limité au nord par la Montagne Noire et, à l'est, par les Corbières. On y découvre la Cité de Carcassonne et sa double enceinte fortifiée classée au patrimoine mondial de l'humanité.

Histoire
Le village est dominé par son église, magnifique édifice d'origine romane, restauré et agrandi (qui ?) aux XIIIème et XIVème siècles. Sur le mur nord se voient une fenêtre et une porte à plein cintre murées. Le clocher octogonal est une ancienne tour remarquable ayant fait partie des fortifications.
Les premiers écrits sur le château apparaissent en 1063 : il appartient alors à Roger I, comte de Foix. Au cours des ans, il est échangé plusieurs fois entre les Comtés de Foix et de Trencavel (Carcassonne).
Lors de la Croisade des Albigeois, vers la fête de Pâques 1210, Simon de Montfort assiégea le château d'Alairac pendant onze jours au bout desquels les habitants, craignant d'être obligés de se rendre, s'enfuirent pendant la nuit.


En 1309, le dernier parfait cathare connu, Guilhem Bélibaste, s'enfuit en Catalogne en compagnie de Philippe d'Alayrac. Ce dernier, lors de son retour au pays, fut vite repris et sans aucun doute brûlé.
Sur le bruit de l'approche des grandes compagnies de Routiers, en 1366, les officiers de la sénéchaussée de Carcassonne ordonnèrent aux habitants du château d'Alairac, qui appartenait à Jean d'Armagnac, de se fortifier et de détruire les faubourgs. Ayant négligé d'exécuter cet ordre, le vicomte (c’est qui ?) en colère mit le feu au château qui fut entièrement brûlé. Plus tard, le comte d'Armagnac céda la terre d'Alairac au marquis de Mirepoix (1404). La seigneurie fut vendue au commencement du XVIIIème siècle, � un bourgeois de Carcassonne. Elle s'est éteinte en 1789.

Produits du terroir
Le territoire fertile produit des céréales et un vin classé, le Cru Malepère, accompagnateur privilégié du cassoulet de Castelnaudary. Le Massif de la Malepère, couvert de bois de chênes, est le domaine des sangliers et des ramasseurs de champignons.

Activités
Festivités

Pour plus d'informations:

ALAIRAC SITE OFFICIEL

Retour à la page "Le réseau"

 

Copyright (c) 2005 Association des Villages Circulaires - Tous droits réservés. Une production ImaWeb